Conakry : Tenue de la 2e édition d’Afterwork politique

La deuxième édition d’afterwork politique s’est tenu ce vendredi 9 Avril au chapiteau du palais du peuple de Conakry, avec pour thème “La cherté du loyer en Guinée, quel dispositif législatif à adopter pour réglementer le secteur?» A travers un panel, ce sujet d’actualité a été largement abordé par un parlementaire, un notaire, un bailleur et un membre du collectif pour la réglementation du loyer en Guinée.

La nécessité du choix de ce thème provient du fait que le guinéen connait quotidiennement la cherté du loyer dans le pays. Cependant, une anarchie est remarquable dans le secteur, selon l’honorable Habib Baldé, président de la commission des Affaires Étrangères et des Guinéens de l’étranger, à l’Assemblée nationale.

«Raison pour laquelle nous avons décidé en tant que parlementaires, de faire revivre cette initiative de proposition de loi. Comme vous le savez, à la 8ème législature, nous avions pris l’initiative qui n’a pas aboutie. Cette 9ème législature aussi, nous avons jugé de relancer les choses. Raison pour laquelle, nous avons prévu. L’espoir est permis parce que nous avons à la tête du parlement guinéen, un leadership très fort en la personne de l’honorable Amadou Damaro Camara, et au-delà de lui, vous avez tous ces jeunes parlementaires de la neuvième législature qui ont plus soif d’être retenus comme des députés qui ont fait des propositions de loi au lieu des députés qui ont adopté des projets de lois. Là j’ai l’espoir que les choses vont aller bien et vite. L’une des plus belles aspirations que nous sommes en train de vivre, c’est de pouvoir réguler ce secteur du loyer en Guinée», martèle ce parlementaire.
Ce cadre d’échange a permis aux panelistes de faire des propositions en vue de procéder à une réglementation stricte dans le secteur.
«Notre combat, c’est comment amener l’exécution et les députés à prendre une loi pour réglementer le secteur. Nous sommes heureux de. Constater aujourd’hui qu’il y a un pas déjà qui est fait. Puisque les députés qui sont sensés à faire la loi ont déjà un projet. Donc, les prochaines orientations du collectif seront encore de d’accentuer les rencontres avec les acteurs concernés mais aussi à travers la presse pour davantage communiquer sur le sujet», a fait savoir Lamine Kourouma, chargé à la communication du collectif pour la réglementation des loyers en République de Guinée.
Un document de 55 articles qui explique la réglementation du secteur du loyer dans le pays a été montré aux participants et les médias. Dans cette proposition de loi, on note la création d’une commission qui sera chargée de la régulation du secteur entre les bailleurs et les locataires.
Afterwork politique est une initiative des parlementaires, qui a pour objectif de réunir les acteurs politiques et sociaux, autour des sujets de l’actualité et des préoccupations des citoyens.

Le24heures.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *