Présidentielle et Covid 19 en Guinée : voici les recommandations de l’ANSS aux partis en compétition

L’Agence nationale de sécurité sanitaire a rencontré les représentants des partis politiques ce lundi 21 septembre 2020 à son siège. L’objectif était d’annoncer la mise en œuvre des directives prévues par le gouvernement, pour des campagnes électorales sécurisées.

Le PADES, le PACT, l’AFC et le RPG, étaient des partis politiques présents à cette rencontre. Le directeur général de l’agence nationale de sécurité sanitaire a annoncé à cet effet que l’agence compte donner un million 600 mille masques, soit 100 mille masques par parti politique.

On vous donne cela comme coup d’envoi. Vous allez les retirer en 3 tranches. Notre stock à ce jour est de 600 mille masques. Nous vous distribuons la moitié en espérant que d’ici le vendredi, on pourra vous donner 50 mille masques par parti et le reste la semaine prochaine. Pour le moment on ne peut donner que ce qu’on a sous la main. Nous voulons que tous responsables des partis politiques qui quittent Conakry puissent se faire tester. C’est la mesure qui est en vigueur depuis 3 mois. Nous avons mis en place 25 points de test rapide à cet effet.. Vous avez le devoir sacré des les protéger. C’est le motif de cette rencontre. Nous invitons les commissions santé des partis politiques à être très rigoureux dans le respect des mesures de barrières sanitaires. Le virus circule beaucoup plus facilement dans les lieux clos que les lieux ouverts. Nous préférons que les meetings soient tenus dans les lieux ouverts. Si les lieux clos sont nécessaires, on vous demande d’ouvrir grandement les fenêtres pour que l’air circule,

a souhaité Dr Sakoba Keita, Directeur général de l’ANSS

Le patron de L’ANSS invité les différentes formations politiques à être rigoureux dans le respect des mesures de barrière sanitaires au cours des campagnes.

Les mesures annoncées seront strictement respectées par le bureau politique du parti de l’action citoyenne par le travail (PACT)

Promet le représentant du PACT

Au niveau de notre parti c’est notre habitude. Il vous souviendra que Makalé Traoré, la présidente de notre parti a été l’une des premières personne à être infectée en Guinée. Donc cet état de conscience a demeuré dans nos organisations, dans nos mouvements, toutes les mesures barrières sont respectées chez nous. Sauf que nous constatons qu’en ce qui concerne le RPG arc-en-ciel, ces mesures barrières n’ont pas été prises avec ces mouvements de foule qu’on organise depuis deux mois. Donc nous avons interpellé l’ANSS du fait qu’ils n’ont pas été en mesure d’interpeller ce parti à prendre en compte les mesures barrières

Déplore Moussa Camara

Pour Dr Naman Keita, Représentant du RPG Arc-en-ciel, cette rencontre a été très satisfaisante.

L’ANSS a saisi l’opportunité pour inviter tous les partis politiques pour discuter entre nous et prendre les mesures sanitaires. Avec l’assistance que l’ANSS apporte aux partis politiques, je crois que nous saurons à coup sûr contrecarrer la propagation de cette maladie dans nos différents meetings de campagne

A t-il déclaré

Abdourahmane Zoumanigui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *