Religion: Nanfo Ismaël Diaby interdit de parler au nom de l’islam

Cette décision prise par le Secrétaire général aux affaires religieuses a été rendue publique ce jeudi 30 juillet 2020.

Il s’agit d’une sanction contre cet imam qui a eu l’habitude de faire prier ses confrères musulmans en langue locale malinké à Kankan. Elhadj Aly Jamal Bangoura a suspendu Nanfo Ismaël Diaby de toutes les activités religieuses, indique le communiqué.

“Il est formellement interdit à monsieur Nanfo Ismaël Diaby de mener une activité religieuse publique et de parler au nom de l’islam sur toute l’étendue du territoire national”, a précisé le Secrétaire général aux affaires religieuses.

Elhadj Aly Jamal Bangoura instruit aux autorités administratives, les inspections régionales des affaires religieuses, les secrétariats communaux et préfectoraux des affaires religieuses, les conseils de mosquées, afin de veiller à l’application stricte de la décision.

Abdourahmane Zoumanigui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *