Élections Législatives: la CENI annonce la mise en place de 19.009 bureaux de vote pour 7 764 130 électeurs en Guinée (liste définitive)

L’institution en charge des élections en Guinée a présenté les statistiques définitives desagrégées jeudi le 13 février 2020, aux représentants des institutions internationales, les diplomates et aux acteurs du processus électoral.

Au total, 7 764 130 électeurs ont été recensés sur toute l’étendue du territoire, y compris l’Amérique, l’Europe, l’Asie et l’Afrique.

Par ailleurs, 19.009 bureaux de vote ont été également identifiés sur toute l’étendue du territoire. Ces bureaux de vote accueilliront les électeurs avec le principe d’un bureau d’un maximum de 600 électeurs, d’après le président de la Commission électorale nationale indépendante.

En faisant l’état des lieux des bureaux de vote, la directrice du département fichier à la CENI a expliqué ce qui suit: la région de Faranah 1558 bureaux de vote; Région de Kindia 2565 bureaux de vote; la région de Labé 1579 bureaux de vote; la région de N’zérékoré 2992 bureaux de vote; et l’Afrique 315 bureaux de vote.

En terme de pourcentage d’électeurs par région, la directrice a fourni les chiffres suivants:
Conakry: 18, 6%; Boké: 19, 91%; Faranah: 22, 8%; Kankan: 35, 09%; Kindia: 22, 38; Labé: 18, 65%; Mamou: 17, 52%; N’Zérékoré : 16, 83.

«La distribution des cartes d’électeurs a commencé le 10 février pour prendre fin le 1er mars. La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ne fera pas de révision avant l’élection présidentielle de 2020. Cette carte va servir à quatre scrutins », a dit Djénab Touré, Directrice du département fichier à la CENI.

Elle affirme que le délai, la modalité et la validité des cartes d’électeurs sont déterminés par la CENI.

Cependant, l’institution a fait savoir que Ces cartes d’électeurs vont servir à quatre scrutins “chose qui n’est pas contraire à la loi“, soiligne Djénabou Touré.

“La carte d’électeur est produite lorsqu’il y a une révision à titre exceptionnel ou ordinaire. La CENI ne fera pas de révision avant l’élection présidentielle de 2020. Nous informons nos concitoyens que cette carte doit être bien conservée parce qu’elle va servir à quatre scrutins. Pour le délai de distribution, nous avons obtenu une dérogation pour le faire en 20 jours. L’arrêt de la Cour Constitutionnelle est très clair. La distribution des cartes d’électeurs a commencé le 10 février et elle prendra fin le 1er mars. Pour les citoyens qui ne se sont pas fait recenser lors de la dernière révision de la liste électorale, ils vont attendre une prochaine révision de la liste électorale“, a évoqué la directrice du département fichier à la CENI.

Abdourahmane Zoumanigui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *