Justice: le procès du massacre de 28 septembre aura lieu au plus tard en juin 2020

Après des attentes et des promesses, le ministre de la Justice a annoncé ce vendredi la tenue du procès des massacres effectués le 28 septembre 2009 au stade du même nom, par les forces de l’ordre pendant la transition dirigée par le capitaine Moussa Dadis Camara.

Mamadou Lamine Fofana a expliqué aux médias que le gouvernement a pris des dispositions permettant de tenir ce procès tant attendu par les Guinéens. Selon lui, il s’agit d’un respect des engagements pris vis-à-vis des partenaires.

D’abord, le gouvernement procédera à la pause de la première pierre le lundi 13 janvier prochain. ” Il s’agit d’un immeuble qui doit abriter le procès. L’entrepreneur dit 10 mois mais, nous avons besoin d’une salle d’audience digne de nom qui puisse abriter ce procès. C’est-à-dire, une salle d’audience, une salle de délibération, une salle de témoins, une salle pour les visites, etc. Nous pensons que d’ici le mois de mai, cela pourra se réaliser. Nous avons pris des engagements fermes vis-à-vis de la communauté internationale que le procès se tiendra plus tard en juin 2020 et nous tenons à respecter ce délai(…)“, a soulevé le ministre de la Justice.

“Les responsabilités” de Toumba Diakité, l’arrivée de Dadis évoquées

Toumba Diakité a deux infractions. Il y a d’une part sa responsabilité dans les événements du 28 septembre, mais il a aussi la responsabilité dans la tentative d’assassinat portant sur le président Moussa Dadis Camara. A ce titre, un mandat a été lancé, et il a été exécuté au Sénégal. On a demandé l’extradition et, c’est à ce titre qu’il a été détenu. Une double inculpation“, rappelle le ministre de la Justice et Garde des Seaux.

Quant à capitaine Moussa Dadis Camara, Mamadou Lamine Fofana a rassuré : “Je vous garantis qu’il sera présent à la barre le jour convenu!”.

Abdourahmane Zoumanigui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *