Mise en liberté des membres du FNDC : Qu’en pense le RPG Arc-en-ciel?

Le parti au pouvoir a salué la mise en liberté conditonnelle des responsables du FNDC par la Cour d’Appel de Conakry. Interrogé ce vendredi par nos confrères de kalenews, Moussa Filan Traoré membre du RPG Arc-en ciel s’est réjoui de voir ces opposants au troisième mandat quitter la prison.

‘‘Sincèrement parlant, des mois de contestation inutiles uniquement pour donner la mort à des enfants d’autrui. Et par hypocrisie intellectuelle, on porte des tenues blanches pour aller enterrer ces enfants d’autrui comme des martyrs. Aujourd’hui, au nom de la paix, vous pouvez ne pas croire à la paix, mais moi je crois à la vertu de la paix, qu’on libère après tout, des Guinéens qui ont osé, à un moment de leur vie, se tromper pour appeler à une révolte contre un régime démocratique établit, je ne peux que saluer cette décision de la justice. Et je sais que c’est un sentiment partagé par tous les cadres du RPG arc-en-ciel, qui pensent à la paix, qui tiennent à la sauvegarde de la paix, parce que rien n’est au-dessus de la paix. C’est vrai que l’impunité est une chose, mais tout ce que le dialogue peut amener dans le cadre du vivre ensemble, le RPG Arc-en-ciel est le premier à être devant’’ a t-il déclaré à nos confrères.

Bien avant la décision de cette juridiction de Conakry jeudi, l’honorable Amadou Damaro Camara, président de la majorité parlementaire du RPG Arc-en-ciel s’est déclaré favorable à la libération d’Abdourahmane Sano et ses compagnons.

À rappeler que ces dix membres du FNDC seront jugés en appel le 5 décembre 2019 d’après la Cour.

Aboubacar Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *