Cour d’Appel de Conakry : des membres du FNDC de nouveau à la barre

Le procès en appel des leaders du FNDC s’ouvre ce jeudi 28 novembre à la Cour d’Appel de Conakry.

Ces opposants au changement de la constitution en Guinée ont été respectivement condamnés en première instance à des peines d’emprisonnement ferme allant de 6 mois à un an le 22 octobre 2019, conformément à l’article 561 du code pénal.

Dans la salle d’audience de la Cour d’Appel, ces responsables du FNDC dont le coordinateur national Abdourahmane Sano, Alpha Soumah ‘‘Bil de Sam’’, Sékou Koundouno, Bailo Barry et Ibrahima Diallo sont déjà présents.

D’autres membres du FNDC sont également concernés par ce procès en appel. Il s’agit de l’artiste politque Elie Kamano, Ibrahima Keïta, Badara Aliou Cheickna, Abdoulaye Sylla et Abdoulaye Bangoura condamnés le 14 et le 15 octobre 2019 pour participation délictueuse à une manifestation.

Le procès qui vient de débuter à 11h 50 à la Cour D’Apepel est d’abord renvoyé pour la pose.

Nous y reviendrons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *