Conakry: la 35e réunion conjointe ordinaire du comité chargé des affaires économiques ouvre ses portes

La capitale guinéenne abrite les réunions statutaires annuelles tournantes de l’Agence monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Amao) et de la seconde Zone monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Zmao) du 16 au 23 août 2019.

Ces réunions statutaires de Conakry débutées ce vendredi, regrouperont 150 délégués venus de certains pays de l’Afrique: le Ghana, le Nigéria, la Gambie, le Libéria, et la Sierra Léone, y compris ceux de la Guinée.
La rencontre aura pour objectif d’assurer la mise en œuvre des directives des chefs d’Etat et des gouvernements lors du dernier sommet qui s’est tenu à Abuja dans le cadre de la création de l’union monétaire ouest africaine. Ainsi, il sera question de l’évaluation du niveau de performance des Etats membres par rapport aux critères de convergence prescrits.

«Les principaux critères prescrits par les autorités de la CEDEAO sont relatifs au déficit budgétaire qui doit être inférieur à 5%, au financement du déficit par la Banque centrale, la nécessité de disposer des réserves suffisamment importantes pouvant couvrir 3 mois d’importation et l’inflation qui doit être en deçà de 10%», signale, le Directeur général de l’Amao.

Mohamadou Bamba Sako ajoute qu’il est important de renforcer la performance des Etats membres. Comme l’échéance qui a été fixé par rapport à la monnaie unique en 2020, les chefs d’Etat ont indiqué qu’il faudrait adopter une approche graduelle pour l’accession à l’union monétaire. La directive, c’est que les Etats membres s’attèlent à renforcer leur performance afin qu’en 2019 ces pays puissent respecter les critères prescrits.

Cette rencontre de Conakry sera une occasion pour les experts d’examiner l’état de mise en œuvre et les résultats du Programme de coopération monétaire de la Cedeao (Pcm), la stabilité des secteurs financiers, les systèmes de paiement de la zone et les taux d’échange.

Abdourahmane Zoumanigui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *