Jacques Woumpak: «Ils me cherchent pour me tuer»

Suite à sa sortie critique à l’encontre du pouvoir sur l’éventuelle révision constitutionnelle dans l’émission “Bountougni” sur la radio Continentale fm, le concepteur de “Faté forè” affirme être dans l’inquiétude. Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, le rappeur explique qu’il est actuellement recherché par les inconnus qui cherchent à mettre fin à sa vie.

La vidéo tournée dans une forêt date de 06 août 2019 et dure 6 minutes environ. Elle commence par les pas de danse que le jeune rappeur a esquissés au rythme traditionnel avant d’entrer dans le vif du sujet.

#Jack_wumpak alerte l'opinion nationale et internationale "JE SUIS MENACÉ DE MORT , UNE MISSION GOUVERNEMENTALE…"

Publiée par Action Patriotique de la Diaspora pour une Guinée Unie et Prospère. sur Mardi 6 août 2019

Connu pour ses paroles que certains qualifient de “véridiques” souvent exprimées dans un style comique, Jaques Woumpak ne fait aucun cadeau au régime en place qui, selon lui, veut tendre un piège référendaire pour se maintenir au pouvoir après les deux mandats légaux d’Alpha Condé.

«Avant hier j’ai été invité à la radio continentale… Dès le lendemain à 3 H du matin, il y a deux (3) pick-up remplis des gens qui sont venus me chercher pour me tuer», explique t-il.
Sur l’identité desdits pick-up, l’auteur de “Laguinèka” soutient que les deux engins ne portaient aucun numéro d’immatriculation.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *