Assemblée nationale : les députés adoptent plusieurs conventions et résolutions internationales

En plénière ce mercredi 12 juin 2019, les députés ont adopté à l’unanimité la Charte de la renaissance culturelle africaine et la convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique. Ils ont aussi adopté la convention portant création à l’alliance pour le bio digesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre, et la Convention entre le gouvernement guinéen et le royaume d’Espagne, relative à la coopération en matière de sécurité et de lutte contre la criminalité, signé le 19 janvier 2019 à Conakry.

Le premier texte sur la charte de la renaissance culturelle africaine composée de quatre (4) chapitres, six (6) titres et trente neuf articles, va remplacer la charte culturelle de l’Afrique adoptée par les chefs d’États et de gouvernements de l’OUA en 1976.

Le second texte sur la convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, signée le 02 novembre 2001 à Paris et qui comporte 35 articles, va contribuer à protéger le patrimoine culturel subaquatique guinéen du pillage et de l’exploitation commerciale, et assurer une sauvegarde juridique et pratique indépendamment de la situation du site.


La résolution 521 (XVII) relative à l’amendement de l’article 38 des statuts de l’Organisation Mondiale du Tourisme visant à introduire le chinois comme langue officielle de l’organisation, mis en part l’Anglais, le Français, l’Espagnol, le Russe et l’Arabe a été aussi adoptée par l’Assemblée Nationale.


Les élus du peuple ont en outre adopté la convention entre le gouvernement guinéen et le royaume d’Espagne, relative à la coopération en matière de sécurité et de lutte contre la criminalité, signé le 19 janvier 2019 à Conakry.


Composée de 15 articles, elle va réglementer le cadre juridique pour la lutte contre la criminalité organisée sous toutes ses formes et le terrorisme, à travers les échanges d’informations, l’entre-aide dans le domaine des enquêtes, l’assistance réciproque et la communication relative à l’assistance technique et scientifique, la coopération dans le domaine de l’enseignement professionnel.

La convention portant création à l’alliance pour le bio digesteur en Afrique de l’Ouest et du Centre a été également adoptée par l’Assemblée nationale.

Nadine DIALLO


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *