France: Des étudiants noirs comparés aux animaux

Partis pour se former dans les universités européennes, les étudiants noirs, souvent d’origine africaine font l’objet de plusieurs attaques à caractère raciste de la part de leurs camarades blancs.

Ce jeudi 25 avril, des conversations privées découvertes sur les réseaux sociaux ont suscité plusieurs indignations au sein de la communauté noire à l’université de Metz, en France.

Noir énorme, Singe, Sale… Ce sont entre autres, les expressions utilisées par les étudiants blancs en département sociologie de l’université de Metz pour qualifier leurs camarades noirs. Ils le font à travers les réseaux sociaux et parfois même, par les attitudes de dédain pendant les heures de cours ou la pause.

«J’ai un ami noir, dès qu’il passe, ils (les blancs) sortent leur parfum, genre comme s’il puait», témoigne Housseinatou Barry, une étudiante de la licence 2 sociologie.

Selon la même source, un groupe est créé sur les réseaux sociaux dans le but de représenter les noirs comme des singes. «Déjà en classe, on ne se regroupe pas. Les blancs sont sur une rangée et les noirs sur une autre. Ils sortent leurs téléphones pour nous prendre en photo en se moquant de nous et nous traitant de noirs énormes», a-t-elle ajouté.

Saisies de la situation, les autorités de l’université ont réagi à travers un communiqué condamnant cet acte et promouvant une enquête pour identifier les responsables.

De leurs côtés, les étudiants noirs tiennent à ce que justice soit faite. Ils l’ont manifesté à travers une plainte portée contre les suspects de cet acte condamné par la loi.

Ils comptent également se faire entendre par une marche projetée ce mardi au cours de laquelle, le Maire de Metz et le consul du Sénégal en France sont annoncés. Elle s’étendra de l’université de Metz à la préfecture.

 La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *