Algérie : Abdelaziz Bouteflika dépose sa candidature et promet une élection anticipée quand il sera réélu

C’est un cauchemars qui devient une réalité, la candidature pour un cinquième mandat de Bouteflika a été déposée au conseil constitutionnel par son directeur de campagne.

Abdelghani Zaalane a fait cette annonce, dimanche 3 mars après le dépôt de candidature. En Suisse pour ses soins, Abdelaziz Bouteflika s’est engagé à ne pas terminer son mandat s’il est réélu le 18 avril, ceci en organisant dans un délai qu’il n’a pas fixé une présidentielle anticipée à laquelle il ne se représentera pas, rapporte nos confrères de Jeune Afrique.

Dans des extraits du président sortant d’Algérie lus à la télévision nationale, Abdelaziz Bouteflika a affirmé: « J’ai écouté et entendu le cri du cœur des manifestants et en particulier des milliers de jeunes qui m’ont interpellé sur l’avenir de notre patrie. Ces jeunes ont exprimé une inquiétude compréhensible (…). J’ai le devoir et la volonté d’apaiser les cœurs et les esprits de mes compatriotes et de répondre à leur exigence fondamentale (…) le changement du système», fait savoir Bouteflika.

« Si le peuple algérien me renouvelle sa confiance le 18 avril, je prends solennellement devant Dieu, et devant le peuple algérien, l’engagement d’organiser une élection présidentielle anticipée, dont la date sera arrêtée par une conférence nationale mise en place après le scrutin», rassure le président sortant.

Il promet ainsi, « Je m’engage à ne pas être candidat à cette élection qui assurera ma succession dans des conditions incontestables de sérénité, de liberté et de transparence. La conférence nationale devra débattre, élaborer et adopter des réformes politiques, institutionnelles, économiques et sociales, devant constituer le socle du nouveau système », annonce-t-il.

Élu en 1999, Abdelaziz Bouteflika a dirigé l’Algérie sans partage jusqu’à nos jours. Malgré les nombreuses descentes de jeunes dans les rues pour s’opposer à cette décision du président sortant, Bouteflika a toujours résisté.

Abdourahmane Zoumanigui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *